image

image

Traduire

28 mai 2017

Page de carnet

Mon carnet ne me quitte jamais et je l'utilise au gré de mes envies. Ici une fleur que je ne connais pas, peinte directement à la chinoise, là un personnage qui attend, un arbuste isolé ou un massif de fleurs.

 En visitant le musée de la verrerie de Meisenthal (Moselle), (vous savez les fameuses boules de Noël qui changent de forme chaque année), j'ai pu croquer un de ces fours qui contient du verre en fusion à une température effroyable. Les ouvriers sont des artistes magiciens aux gestes précis. Ils font vivre un instant la matière inerte, le temps de lui imprimer les formes voulues, de lui insuffler une âme et d'en faire un objet d'art qui, avec un peu de chance, traversera les générations et deviendra le témoin de notre époque.

9 commentaires:

  1. Le carnet est un recueil de souvenirs précis qui fait partie de soi , un journal intime.
    J'ai toujours été en admiration devant les souffleurs de verre , qui transforment en un souffle et un doigté une boule de verre en une figurine expressive.
    Belle soirée Marcel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils manipulent avec aisance une boule en fusion qui peut occasionner des brûlures atroces. Il faut une attention de tous les instants.

      Supprimer
  2. j'aime cette page. Grand Merci pour le partage de cette promenade de charme et d'émotions.

    RépondreSupprimer
  3. merci de nous montrer ton carnet^^...des morceaux de vie, des rappels d'endroits marquants par les détails...j'avais vu des articles sur Meisenthal chez une blogueuse messine,c'est époustouflant...en vrai encore plus, je suppose

    RépondreSupprimer
  4. Le monde des verriers a toujours quelque chose de magique et le nom du lieu : Meisenthal (vallée des mésanges) ajoute une note poétique.

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer

Merci de votre visite.