image

image

Traduire

17 mars 2017

Banalité

Une femme traverse une rue. Quoi de plus banal ?

Alors pourquoi la reproduire et la confier au hasard des clics d'internet ? Question ouverte à laquelle chacun est libre de répondre ou non. 

Pour ma part, je ne sais représenter que des banalités. Cependant, c'est en consacrant un peu de temps à une banalité qu'on la sort de l'ordinaire et du coup elle devient "extra ordinaire". C'est St. Ex qui me l'a soufflé... Rappelez-vous : "C'est le temps perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante".

14 commentaires:

  1. C'est une belle démarche en costume, très beau.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis bien d'accord avec Saint Exupéry mais pas avec ton titre ! Cette aquarelle est magnifique elle représente superbement une tradition locale , un instantané très réussi!
    Ton regard a su capter ce détail très important.
    Je te souhaite un beau week end Marcel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudrait disserter sur la banalité.

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup cette peinture, remarquable travail des plis, ce costume est superbe et pas si banal que çà!

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup cette aquarelle parce que la beauté et le mouvement y sont très présents, (la belle dame va sortir de la page !).
    C'est très joli cette tenue, jupe fluide, douceur du châle, superbe reproduction ...et bien sûr, j'admire fortement ...le chapeau !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les châles sont effectivement très souvent superbes.

      Supprimer
  5. quand je regarde tes notifications dans ma boite gmail, j'ai la chance de voir en grand tes dessins et aquarelles, (plus grand en tout cas que sur ton blog),de celui ci j'apprécie la dynamique,les belles couleurs déployées dans les plis de la jupe, la différence visible des matières,l'élégance "banale" de cette femme(néanmoins bijoutée)...Banale, banale, pas pour moi qui n'ai pas vraiment l'habitude d e voir se presser par ici des Boliviennes en tenue traditionnelle....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le banal fait réagir et j'en suis ravi.

      Supprimer
  6. Moi aussi je ne peins que des banalités. Ce qui m'entoure, la Loire, les chanps, le ciel , la brume rien que de très banal. Mais je vis dans cet environnement
    Ta Dame , j'ai toujours été étonnée quand je vois son genre de chapeau qui n'est pas très féminin! Tu as fait un portrait super bien réussi.
    Bonne semaine Marcel!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là-bas, il n'y a que les femmes qui les portent, c'est donc un attribut féminin étonnant pour un Européen.

      Supprimer

Merci de votre visite.